22 novembre 2008

MANDELSTAM

En 1959, en guise d'introduction à l'édition Fischer de ses traductions de quelques poèmes de Mandelstam, Paul Celan écrivit ce texte magnifique, peu accessible aujourd'hui, dont je donne plus loin une traduction : ****************** Wie bei kaum einem seiner dichtenden Zeit- und Schicksalsgenossen in Rußland — und diese Dichter, von denen das noch nicht zu Ende gedachte Wort Roman Jakobsons gilt, daß sie von ihrer Generation "vergeudet" wurden, heißen Nikolaj Gumiljov, Welemir Chlebnikov, Wladimir Majakovskij, Sergej Jessenin,... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 23:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 novembre 2008

INGEBORG BACHMANN

On peut entendre sur le site de Monumenta quelques poèmes récités par Françoise Rétif ainsi qu'une vue d'ensemble de son oeuvre, notamment sur son grand roman Malina, et de sa vie, de même que des considérations fort intéressantes sur ses liens à la fois poétiques et poétologiques avec l'oeuvre de Paul Celan, notamment pour le recueil Sprachgitter (Grille de parole) qu'André du Bouchet a traduit dans Strette. On pourra lire ici deux poèmes extraits de son premier recueil Die gestundete Zeit (Le Temps en sursis), qui donne une bonne... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2008

UNE LETTRE D'YVES BONNEFOY

Cette lettre est une réponse à un courrier que je lui avais adressé au Collège de France à propos d'un article d'Yves Bonnefoy paru dans La Nouvelle Revue de Psychanalyse concernant le poète grec Georges Séféris.
Posté par melkisedek à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

ANDRÉ DU BOUCHET : EXTRAIT DU MANUSCRIT "Ou le soleil"

                                                      Bibliographie : 1°) Livres : Le moteur blanc, GLM, 1956. Dans la chaleur vacante, Mercure de France, 1961. Prix des critiques 1961. Rééd. 1978. Ou le soleil, Mercure de France, 1968. Alberto Giacometti. Dessins, Maeght Editeur, 1969. Qui n'est pas tourné vers nous, Mercure de France, 1972. Air (1950-1953), Clivages,... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 23:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
22 novembre 2008

UNE LETTRE DE MADAME POLIAKOFF À LA MORT DE MON PÈRE

Lors du décès de mon père, la veuve du peintre Serge Poliakoff, Mme Marcelle Poliakoff prit soin d'écrire une lettre à ma mère pour lui témoigner son affection et son chagrin. Ma mère la connaissait et était allée quelquefois chez elle, rue de Seine, après la mort du peintre. Elle lui avait donné, en témoignage d'amitié, une lithographie pour le nouvel an de 1965.                                           ... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

ANDRÉ DU BOUCHET ET LA POÉSIE CHINOISE

Des rapprochements intéressants peuvent être établis entre la poétique d'André du Bouchet dans son oeuvre et la peinture chinoise, qui fonctionne sur le mode dialogique, les "Conversations avec la montagne" de Shi Tao ou "Dialogue avec le vent" de Ma Yuan, mais aussi avec la poésie chinoise elle-même. Dans l'esprit de la Chine, il n'y a pas de différence d'ailleurs entre l'art de la poésie et l'art de la peinture. C'est tout un : l'art de la poésie est aussi un art de la calligraphie, un art de l'espace qui fait jouer horizontalement... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 23:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2008

ANDRÉ DU BOUCHET TRADUCTEUR DE PAUL CELAN

André du Bouchet a publié des poèmes traduits de Paul Celan aux éditions Clivages en 1978, extraits de Von Schwelle zu Schwelle, publié en 1955, jusqu'à Lichtzwang, en 1970, au total quelque onze poèmes traduits. Ces traductions furent reprises par le Mercure de France en 1986. Elles sont intéressantes à un double titre : elles manifestent des affinités évidentes entre l'un et l'autre poètes et Paul Celan a travaillé en étroite collaboration avec André du Bouchet pour ces traductions, lui en proposant au départ une traduction... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 23:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2008

Paul Celan et André du Bouchet : le poème comme quête de sens ou Sinnsucht*

"Das Gedicht, das den Sinn sucht" ("Le poème, qui est en quête de sens") Paul Celan "Mots en avant de moi la blancheur de l'inconnu" André du Bouchet "Wirklichkeit ist nicht, Wirklichkeit soll gesucht und gewonnen sein." ("Il n'y a pas de réalité, la réalité est à chercher et à conquérir.") Paul Celan Paul Celan n'est pas seulement le grand poète que l'on connaît. Il fut aussi un grand traducteur. Ses traductions les plus connues, publiées dès 1959, sont évidemment celles de son frère en poésie, Ossip Mandelstam, dont le culte de... [Lire la suite]
22 novembre 2008

Les Juifs à Paris au Moyen Âge

  Les Juifs y sont nombreux dès l'époque mérovingienne. Les deux plus anciens quartiers juifs sont établis sur la rive droite et dans l'Ile de la Cité. La juiverie Saint-Bon allait de la rue des Bourdonnais à la rue de Moussy et de la rue de la Coutellerie à la rue Saint-Merri. La communauté a une synagogue rue de la Tacherie, et une école, une heder. Dans l'Ile de la Cité, on connaît la rue de la Juiverie ; la synagogue a été transformée en église dès 1183, sous le vacable de sainte Marie-Madeleine. Les Juifs sont connus sur... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Armorial de France et blason de ma famille

Ma famille est sans doute une des très rares familles dont le nom est inscrit à la fois sur le "Mur des Noms" du Mémorial de la Shoah rue Geoffroy-l'Asnier et dans le Grand Armorial de France conservé aux Archives nationales. Le document qui suit est conservé aux archives du CDJC (Centre de Documentation Juive Contemporaine). C'est une pièce qui sort à l'origine de l'administration de Louis XIV. C'est une quittance de l'impôt sur les blasons payé par mon ancêtre Josué de Alba en 1698 contenant le blason de ma famille qui fut anoblie... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]