17 août 2011

POUR L'ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE MARIE-LOUISA BROGGI

Voilà un an décédait Marusa. Mais sa peinture, son art, sa magie sont toujours présents dans nos cœurs et dans notre esprit. Sa tombe à Bergün a été arrangée, complétée, son nom gravé sur la pierre. Un catalogue sera bientôt dressé de toute son œuvre, dûment répertoriée, avec titres, dates, dimensions, supports, etc., travail indispensable à sa mise en valeur auprès des galeristes. La curiosité m'a fait découvrir dernièrement en Suisse trois ou quatre musées intéressants, dont j'aurai à reparler prochainement, dont l'un à St-Moritz,... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 août 2011

PRIÈRE AUX MORTS PAR INGEBORG BACHMANN

PSALM   1 Schweigt mit mir, wie alle Glocken schweigen !   In der Nachgeburt der Schrecken sucht das Geschmeiß nach neuer Nahrung. Zur Ansicht hängt karfreitags eine Hand am Firmament, zwei Finger fehlen ihr, sie kann nicht schwören, daß alles, alles nicht gewesen sei und nichts sein wird. Sie taucht ins Wolkenrot, entrückt die neuen Mörder und geht frei.   Nachts auf dieser Erde in Fenster greifen, die Linnen zurücksclagen, daß der Kranken Heimlichkeit bloßliegt, ein Geschwür voll Nahrung, unendliche... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 août 2011

UN MANUSCRIT DE INGEBORG BACHMANN

Sur le manuscrit de ce premier poème du recueil Die Gestundete Zeit, on peut lire une première version du poème. Pour la deuxième strophe, Ingeborg Bachmann avait d'abord écrit : Das dunkle Wasser durchblutet Poseidons Reich, tausendäugig, und schlägt die Wimper von weißer Gischt auf, Dich anzusehen, groß und lang, dreissig Tage lang.   Traduction : Les eaux sombres aux mille regards irriguent de sang le royaume de Poséidon, et ouvrent les paupières de leur blanche écume, pour te regarder longuement, trente... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,