22 novembre 2008

UNE LETTRE DE MADAME POLIAKOFF À LA MORT DE MON PÈRE

Lors du décès de mon père, la veuve du peintre Serge Poliakoff, Mme Marcelle Poliakoff prit soin d'écrire une lettre à ma mère pour lui témoigner son affection et son chagrin. Ma mère la connaissait et était allée quelquefois chez elle, rue de Seine, après la mort du peintre. Elle lui avait donné, en témoignage d'amitié, une lithographie pour le nouvel an de 1965.                                           ... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Les Juifs à Paris au Moyen Âge

  Les Juifs y sont nombreux dès l'époque mérovingienne. Les deux plus anciens quartiers juifs sont établis sur la rive droite et dans l'Ile de la Cité. La juiverie Saint-Bon allait de la rue des Bourdonnais à la rue de Moussy et de la rue de la Coutellerie à la rue Saint-Merri. La communauté a une synagogue rue de la Tacherie, et une école, une heder. Dans l'Ile de la Cité, on connaît la rue de la Juiverie ; la synagogue a été transformée en église dès 1183, sous le vacable de sainte Marie-Madeleine. Les Juifs sont connus sur... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2008

Armorial de France et blason de ma famille

Ma famille est sans doute une des très rares familles dont le nom est inscrit à la fois sur le "Mur des Noms" du Mémorial de la Shoah rue Geoffroy-l'Asnier et dans le Grand Armorial de France conservé aux Archives nationales. Le document qui suit est conservé aux archives du CDJC (Centre de Documentation Juive Contemporaine). C'est une pièce qui sort à l'origine de l'administration de Louis XIV. C'est une quittance de l'impôt sur les blasons payé par mon ancêtre Josué de Alba en 1698 contenant le blason de ma famille qui fut anoblie... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Une pédagogie obscène dans nos banlieues

Les difficultés dans lesquelles les enseignants de banlieue sont obligés de se débattre, sont multiples. A l'automne 2003, je voulus participer à un vaste concours sur la résistance organisé par l'Inspection Académique de Bobigny en collaboration avec une association qui a son siège à Troyes et dont on voit parfois ses émules à la télévision dire trois mots sur la déportation des Juifs durant la dernière guerre, confondant une fois de plus les résistants déportés en tant que résistants et le sort réservé aux Juifs, ce qui est tout... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

DESTIN (I) DE MON GRAND-PÈRE : JUIF ÉMIGRÉ RUSSE À PARIS ET GRAND COUTURIER ENTRE 1910 ET LES ANNÉES FOLLES

Mon grand-père était originaire d'une petite bourgade de Pologne, alors sous domination russe, Raciaz ou Racionz, transcrite Ratchoum sur son passeport. Un de ces stetele du yiddishland. Sa langue maternelle était le russe, il était citoyen russe mais il était né en Pologne. Il parlait donc aussi le yiddish, comme tous les Juifs, donc aussi l'allemand, le polonais, puis plus tard, une fois à Paris, le français, un mauvais français truffé de fautes. Longtemps, durant des décennies, je n'ai pas su où situer sur une carte la bourgade de... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Mon père et la Shoah

Les messages d'encouragement de certains lecteurs m'incitent à aller un peu plus loin dans l'approndissement des conséquences de la shoah dans ma famille, des difficultés de toutes sortes que cette tragédie a engendré, dont je n'ai pris que très lentement conscience, toujours à mes dépens. En même temps, ces difficultés m'ont amené sur des chemins inconnus que je n'aurais autrement jamais soupçonnés, je veux parler des chemins qui ne mènent nulle part, pour emprunter cette belle expression à un célèbre penseur, qui n'est pourant pas... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Dénomination administrative des déportés

Dans les années 1960, suite aux Accords franco-allemands, mon père entreprit des démarches auprès de l'administration en vue d'une demande d'indemnisation, qui lui fut finalement refusée. A l'occasion de ces démarches, il reçut une carte d'ayant cause qui qualifiait administrativement sa mère, ma grand-mère, Rachel Alba. Elle est qualifiée non de déportée pour des raisons raciales, comme on le croit trop souvent pour les Juifs déportés comme simple civil juif, mais de "déportée politique". Pour l'administration française, il n'y eut... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Lydie de Rochefort de Théobon

Aussi étrange cela puisse-t-il paraître, l'une de mes lointaines ancêtres, Lydie de Rochefort de Théobon, fut une favorite de Louis XIV à la Cour de Versailles. Les Jurades et les Annales de Bergerac nous apprennent qu'elle est rattachée à ma famille par sa mère, Anne de la Mothe, fille d'une certaine Henrye d'Alba de Lespinassat qui avait épousé le baron Bernard de la Mothe. Quoique protestante calviniste, par sa mère elle portait sur son visage la marque de l'héritage juif séfarade de mes ancêtres puisque la Duchesse d'Orléans, la... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1