29 août 2011

LA BÊTISE COMME TERREUR

  Bouvard et Pécuchet ou le triomphe de la bêtise     Comme il faisait une chaleur de trente-trois degrés, le boulevard Bourdon se trouvait absolument désert.   Plus bas le canal Saint-Martin, fermé par les deux écluses étalait en ligne droite son eau couleur d'encre. Il y avait au milieu, un bateau plein de bois, et sur la berge deux rangées de barriques.   Au-delà du canal, entre les maisons que séparent des chantiers le grand ciel pur se découpait en plaques d'outremer, et sous la réverbération... [Lire la suite]

19 août 2011

FASCINATION POUR ALBERTO GIACOMETTI

«Der Raum existiert nicht, man muss ihn schaffen. (...) Jede Skulptur, die vom Raum ausgeht als existiere er, ist falsch, es gibt nur die Illusion des Raumes.» (Alberto Giacometti, Notizen, um 1949) "L'espace n'existe pas, on doit le créer. (...) Toute sculpture, qui part de l'espace comme s'il existait déjà, est fausse, il n'y a que l'illusion de l'espace." (Alberto Giacometti, Notes, vers 1949).   J'étais descendu de Bergün à Coire/Chur un matin de bonne heure. Enfin, de bonne heure, entendons-nous bien, au départ pas avant... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 16:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 août 2011

POUR L'ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE MARIE-LOUISA BROGGI

Voilà un an décédait Marusa. Mais sa peinture, son art, sa magie sont toujours présents dans nos cœurs et dans notre esprit. Sa tombe à Bergün a été arrangée, complétée, son nom gravé sur la pierre. Un catalogue sera bientôt dressé de toute son œuvre, dûment répertoriée, avec titres, dates, dimensions, supports, etc., travail indispensable à sa mise en valeur auprès des galeristes. La curiosité m'a fait découvrir dernièrement en Suisse trois ou quatre musées intéressants, dont j'aurai à reparler prochainement, dont l'un à St-Moritz,... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 août 2011

PRIÈRE AUX MORTS PAR INGEBORG BACHMANN

PSALM   1 Schweigt mit mir, wie alle Glocken schweigen !   In der Nachgeburt der Schrecken sucht das Geschmeiß nach neuer Nahrung. Zur Ansicht hängt karfreitags eine Hand am Firmament, zwei Finger fehlen ihr, sie kann nicht schwören, daß alles, alles nicht gewesen sei und nichts sein wird. Sie taucht ins Wolkenrot, entrückt die neuen Mörder und geht frei.   Nachts auf dieser Erde in Fenster greifen, die Linnen zurücksclagen, daß der Kranken Heimlichkeit bloßliegt, ein Geschwür voll Nahrung, unendliche... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 août 2011

UN MANUSCRIT DE INGEBORG BACHMANN

Sur le manuscrit de ce premier poème du recueil Die Gestundete Zeit, on peut lire une première version du poème. Pour la deuxième strophe, Ingeborg Bachmann avait d'abord écrit : Das dunkle Wasser durchblutet Poseidons Reich, tausendäugig, und schlägt die Wimper von weißer Gischt auf, Dich anzusehen, groß und lang, dreissig Tage lang.   Traduction : Les eaux sombres aux mille regards irriguent de sang le royaume de Poséidon, et ouvrent les paupières de leur blanche écume, pour te regarder longuement, trente... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 août 2011

LES GRANDES MANŒUVRES D'INGEBORG BACHMANN

Herbstmanöver   Ich sage nicht : das war gestern. Mit wertlosem Sommergeld in den Taschen liegen wir wieder auf der Spreu des Hohns, im Herbstmanöver der Zeit. Und der Fluchtweg nach Süden kommt uns nicht, wie den Vögeln, zustatten. Vorüber, am Abend, ziehen Fischkutter und Gondeln, und manchmal trifft mich ein Splitter traumsatten Marmors, wo ich verwundbar bin, durch Schönheit, im Aug.   In den Zeitungen lese ich viel von der Kälte Und ihren Folgen, von Törichten und Toten, von Vertriebenen, Mördern und... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 16:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 août 2011

UN POÈME DE INGEBORG BACHMANN

Fall ab, Herz   Fall ab, Herz, vom Baum der Zeit, fallt, ihr Blätter, aus den erkalteten Ästen, die einst die Sonne umarmt', fallt, wie Tränen fallen aus dem geweiteten Aug !   Fliegt noch die Locke taglang im Wind um des Landgotts gebräunte Stirn, unter dem Hemd preßt die Faust schon die klaffende Wunde.   Drum sei hart, wenn der zarte Rücken der Wolken sich dir einmal noch beugt, nimm es für nichts, wenn der Hymettos die Waben noch einmal dir füllt.   Denn wenig gilt dem Landmann ein Halm in der... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 23:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juillet 2011

L'ENSEIGNEMENT DU MÉPRIS

  Le nouvel enseignement du mépris   Par Guy KONOPNICKI      © 2011 www.aschkel.info Lire aussi -  France: l’éditeur Hachette refuse de corriger les manuels scolaires anti-israéliens ! par Jean-Marc Moskowicz     Une circulaire parue au Bulletin officiel de l’Education nationale recommande de remplacer le terme Shoah par « anéantissement ». Ce mot serait plus rigoureux, et le rôle de l’école étant d’assurer la défense et l’illustration de la langue française, il... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 00:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mars 2011

MANIFESTATION DEVANT CANAL+

On peut voir les vidéos ici..
Posté par melkisedek à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2011

STÉPHANE HESSEL AU SALON DU LIVRE 2011

On peut voir la vidéo ici.
Posté par melkisedek à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]