03 décembre 2010

GRATITUDE DU CHAGRIN

  Le couteau, tu l'as planté sur la table, debout, près de la bougie. Les flammes montent, montent très haut avec une bonne volonté désespérante. Et ton visage est apparu entre les flammes, venu de très loin, avec tes yeux, tels deux ardentes roses, tes yeux de mort, deux rayons immenses au milieu du silence qui s'abattit sur nous incrédules.   *    Brisé, broyé dans le creuset de feu que fut ta vie, ici, dans ce monde à la splendeur unique, si pauvre, le mot, en crise, passe par le travail de la... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 00:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 novembre 2010

DISCOURS PRONONCÉ À L'OCCASION DU DERNIER ADIEU À MARUSA

A l'occasion de la mise en terre des cendres de Marie-Louise Broggi, j'ai prononcé un discours dans la petite église réformée de Bergün, que voici. Nicht ohne eine tiefe, schwer zu beherrschende Anregung nehme ich das Wort vor euch allen hier in der Reformierten Kirche von Bergün. Noch vor einem Jahr, genauer gesagt vor einem Jahr und drei Monaten, waren wir da, Marie-Louise und ich, in Bergün zusammen. Sie war so froh hier wieder zu sein und so stolz, mir, dem Ausländer, dem Pariser, ihr grosses und so schönes Dorf zu zeigen. Aber... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 20:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 novembre 2010

UN DERNIER ADIEU À MARUSA

  Il me fallait accomplir un dernier acte : porter en terre les cendres de Marusa, ces cendres qui avaient traversé l'Atlantique dans les soutes d'un avion pour le retour en Europe auquel elle aspirait tant mais certainement pas de cette façon. Je partis donc pour Zürich durant ces vacances de la Toussaint. Là, je rencontrai un de ses amis de toujours avec qui je passai une soirée à dîner, et qui me confia quelques gouaches magnifiques qu'elle avait déposées chez lui un jour, voilà sans doute une bonne quinzaine d'années, pour... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 23:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 octobre 2010

UNE PHRASE LITIGIEUSE DE HEIDEGGER À PROPOS D'AUSCHWITZ

  Le philosophe Ivan Segré rapporte dans son ouvrage, Qu'appelle-t-on penser Auschwitz ?, dont nous avons rendu compte ici même dans un précédent article, une phrase de Heidegger et ses diverses traductions. Il rapporte ainsi dans une note en bas de la page 25 le commentaire suivant à propos de la traduction qu'en donne Emmanuel Faye qu'il traite au passage de "Monsieur Jourdain de la philosophie" en relevant sur le ton de l'ironie les "facéties du germaniste accompli qu'est Emmanuel Faye" : "Il conviendrait également de... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 01:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 septembre 2010

M.-L. BROGGI ARCHITECTE

C'était un secret bien gardé, ses amis de Montréal l'ignoraient. Mais deux images de Marusa existent sur les murs de Montréal à la station de métro Acadie tout près d'Outremont. Elle faisait en effet partie du staff du cabinet d'architecte qui construisit cette station de métro à la fin des années 1980. Elle fut choisie avec d'autres personnes pour illustrer le décor de la station. Dans une première image, on la voit se rouler par terre en lançant une chaussure en l'air ; dans la seconde elle tombe à la renverse dans le vide. ... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 15:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 septembre 2010

HOMMAGE À M.-L. BROGGI, PEINTRE, SCULPTEUR, PHOTOGRAPHE

  Marie-Louisa Broggi, Marusa comme elle aimait que je l'appelle, nous a quittée cet été, emportée par un cancer. Née en Suisse le 5 novembre 1947, dont elle était toujours citoyenne, elle avait très tôt quitté les Grisons et le Bergün de son enfance, encaissé au fond de la vallée de l'Albula, dès l'âge de 16 ans, pour poursuivre ses études d'architecture d'abord à Chur (Coire) puis à Zürich. Elle avait ensuite, à la fin des années 60, émigré à Paris où elle travaillait dans un cabinet d'architecte tout en suivant des études aux... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 16:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 juin 2010

GUILAD SHALIT : 4 ANNÉES DE DÉTENTION

Guilad Shalit est maintenant détenu par le Hamas dans des conditions effroyables depuis quatre longues années. Ce fait en soi injuste et monstrueux rencontre une autre injustice et une autre monstruosité: les socialistes français qui ajoutent à l'horreur leur lâcheté devant la barbarie du Hamas et la discrimination dont est victime notre concitoyen Guilad Shalit.    En effet, le Maire de Paris, B. Delanoë, a refusé d'afficher un portrait de Guilad à la mairie comme il l'avait fait pour Mme Bétancourt. Cette... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 21:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2009

LA NAISSANCE DU ROMAN CHEZ CHRÉTIEN DE TROYES

  L'ACCUEIL D'EREC CHEZ LE VAVASSEUR et L'EXHIBITION DU CODE COURTOIS     Erec va sivant tot le pas Par le chastel le chevalier              Tant que il le voit herbergier.                     370 Quant il vit qu'il fu herbergier, Forment en fu joioux et liez.                        Un petit est avant alez Et vit gesir sor uns degrez Un vavasor auques de jorz,... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 01:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 novembre 2009

LE FANTÔME DANS L'ICONOGRAPHIE OCCIDENTALE

Première apparition de l'image d'un fantôme dans l'iconographie occidentale. Un fantôme annonce à un père la mort de son fils dans une taverne, Cantigas de Santa Maria (vers 1272). Cantiga LXXII, Escorial, ms. Tj1, f°80. (On peut remarquer à la tête de la litière du mort deux svastikas lévogyres, symbole d'éternité, signifiant que le mort a été sauvé de la mort par le miracle de la Vierge)   Le spectre de Samuel : le type du fantôme. Kayserchronik.  ( Bavière, vers 1375-1380), New York, Pierpont Morgan... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 17:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
28 novembre 2009

HOMMAGE À ROLAND BURAUD

    Roland Buraud est un grand peintre encore mal connu. Il nous a quitté subitement l'année passée, au printemps 2009, emporté par une crise cardiaque. C'était aussi un collègue à qui je voudrais rendre hommage. C'était un homme généreux que ses élèves adoraient et dont on pouvait admirer le travail qu'il faisait avec eux dans les expositions de leurs travaux au collège. Il était originaire de La Rochelle, où il est enterré, ce qui me tient aussi particulièrement à cœur puisque la Charente-Maritime est aussi le pays de la... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 14:55 - - Commentaires [14] - Permalien [#]