22 novembre 2008

DESTIN (I) DE MON GRAND-PÈRE : JUIF ÉMIGRÉ RUSSE À PARIS ET GRAND COUTURIER ENTRE 1910 ET LES ANNÉES FOLLES

Mon grand-père était originaire d'une petite bourgade de Pologne, alors sous domination russe, Raciaz ou Racionz, transcrite Ratchoum sur son passeport. Un de ces stetele du yiddishland. Sa langue maternelle était le russe, il était citoyen russe mais il était né en Pologne. Il parlait donc aussi le yiddish, comme tous les Juifs, donc aussi l'allemand, le polonais, puis plus tard, une fois à Paris, le français, un mauvais français truffé de fautes. Longtemps, durant des décennies, je n'ai pas su où situer sur une carte la bourgade de... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 novembre 2008

Destin (II) de mon grand-père

Le départ Mon grand père quitte sa dernière résidence en Pologne, la ville de Wloclawek (en polonais, elle se prononce [wotswavek]); la vocalisation du [l] apico-alvéolaire, en perdant son articulation alvéolaire, est un phénomène linguistique qui s'est produit vers le VIIème siècle; c'est ainsi qu'en français le latin "bellu(m)" a donné [beau] avec production d'un [a]d'appui; le polonais a conservé une trace archaïque de cette évolution linguistique qui n'est pas allée, en polonais, jusqu'au bout du processus constaté en français.... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

DESTIN (III) DE MON GRAND-PÈRE RAPHAËL ALBA : GRAND COUTURIER À PARIS.

  Voilà à peu près le Paris que découvrit mon grand-père en débarquant à Paris le 1er février 1905.   Il devait habiter rue Bellefond. C'était le quartier des artistes au milieu du XIXème siècle, c'était un quartier d'immigration. Mon grand-père y eut par la suite de nombreux amis, qui vivaient toujours là à la fin des années 1910 et 1920. Mon grand-père était tailleur comme de nombreux Juifs émigrés de Pologne. Il déida de fonder sa propre maison de couture en 1909. D'abord sise rue Joubert, n°5, il s'installa en... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Mon père et la Shoah

Les messages d'encouragement de certains lecteurs m'incitent à aller un peu plus loin dans l'approndissement des conséquences de la shoah dans ma famille, des difficultés de toutes sortes que cette tragédie a engendré, dont je n'ai pris que très lentement conscience, toujours à mes dépens. En même temps, ces difficultés m'ont amené sur des chemins inconnus que je n'aurais autrement jamais soupçonnés, je veux parler des chemins qui ne mènent nulle part, pour emprunter cette belle expression à un célèbre penseur, qui n'est pourant pas... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Dénomination administrative des déportés

Dans les années 1960, suite aux Accords franco-allemands, mon père entreprit des démarches auprès de l'administration en vue d'une demande d'indemnisation, qui lui fut finalement refusée. A l'occasion de ces démarches, il reçut une carte d'ayant cause qui qualifiait administrativement sa mère, ma grand-mère, Rachel Alba. Elle est qualifiée non de déportée pour des raisons raciales, comme on le croit trop souvent pour les Juifs déportés comme simple civil juif, mais de "déportée politique". Pour l'administration française, il n'y eut... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Lydie de Rochefort de Théobon

Aussi étrange cela puisse-t-il paraître, l'une de mes lointaines ancêtres, Lydie de Rochefort de Théobon, fut une favorite de Louis XIV à la Cour de Versailles. Les Jurades et les Annales de Bergerac nous apprennent qu'elle est rattachée à ma famille par sa mère, Anne de la Mothe, fille d'une certaine Henrye d'Alba de Lespinassat qui avait épousé le baron Bernard de la Mothe. Quoique protestante calviniste, par sa mère elle portait sur son visage la marque de l'héritage juif séfarade de mes ancêtres puisque la Duchesse d'Orléans, la... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2008

Théâtre yiddish en Pologne et en Russie

Tout le monde connaît le fameux texte de Kafka sur la troupe de théâtre yiddish qui avait élu domicile à Prague et l'enthousiasme qu'elle suscita en lui. Moins connu est le théâtre yiddish lui-même, notamment en Russie. La culture juive s'y épanouit avec la Révolution de 1917 mais fut très vite réprimée. En 1924, le film muet Jewish Luck mettait en scène le comique Solomon Mikhoels, avec des intertitres signés Isaac Babel. Eisenstein tourna un an plus tard Le Cuirassé Potemkine, puissante évocation de la révolution de 1905. Mikhoels... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

La communauté juive de Płock

Pour qui veut connaître et comprendre le destin des Juifs de Pologne dans la Shoah et ce qu'était la vie culturelle des Juifs en Pologne avant la guerre, il faut lire le grand livre de Nicole Lapierre. En dehors des célèbres Mémoriaux, c'est une des rares monographies consacrée au destin d'une des nombreuses communautés juives de Pologne. L'auteur analyse et fait revivre la vie d'avant. Ce sont les pages les plus passionnantes de l'ouvrage. A les parcourir, on prend conscience de l'effervescence de la vie culturelle, politique et... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Glossaire du monde juif en Pologne

Agudat Israël: (en hébreu) - Union israélite de droite, créée en 1912 à Katowice, regroupant 300 personnalités, rabbins, notables, ortodoxes, mitnagdim et hassidim. Il avait pour but de lutter contre les tendances laïques sinon laïcistes d'une grande partie de la gauche juive, particulièrement les communistes juifs, les bundistes et les Poalé Tsion. En 1939, elle comptait 25 000 membres mais pouvait en mobiliser dix fois plus. Fortement structurée, elle disposait d'une maison d'édition et d'un journal, Di Yiddishe Togblat ("Le... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Le guetto de Varsovie et les archives Ringelblum

Le CDJC présente depuis le 15 décembre, jusqu'au 29 avril prochain, pour la première fois en France, les manuscrits des Archives Ringelblum écrits dans le ghetto de Varsovie durant la guerre, prêtés par l'Institut historique juif de Varsovie. Ces textes, écrits dans plusieurs langues, paraitront intégralement dans quelques jours, en janvier 2007, dans une traduction inédite. Une partie des manuscrits du ghetto est à jamais perdue, sans doute brûlée. La partie restante, enterrée en 1942, a été découverte après guerre, grâce à des... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]