28 mars 2011

TROIS PERMUTATIONS DU MOT HASARD

Le mot "hasard" se dit en hébreu (miqré) : מקרה. Si on lui fait subir quelques permutations de lettres, ce que Saussure appellerait des anagrammes, on y trouve le mot "D.ieu". 1. Seulement de D.ieu (raqé-mi-H') : רק-מהי 2. D.ieu (est) la source (H'-maqor) : הי-מקור 3. D.ieu brode (H'-rokem) : הי-רוקם Qu'est-ce que le hasard ? Le hasard est au cœur de la pensée tragique, nous dit Clément Rosset, celle de Pascal, de Hobbes, de Nietzsche. Il est le principe destructeur de toute nature. Le hasard est au cœur même de la pensée humaine,... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2011

NOTRE FAÇON D'ÊTRE UNIQUE

La douleur, la peine, la souffrance se disent en hébreu (kéhév) : כאב. En permutant les lettres, on peut former les expressions suivantes : 1. Comme un père (ka-hav) : כ-אב 2. En toi l'enseignement (bakha-h (aleph)) : בך-א À quoi sert la douleur ? A-t-elle un sens ? Les anagrammes du mot "douleur" en hébreu (kéhév) dévoilent un aspect inhabituel de celle que nous considérons en général comme une ennemie. Mais nous pouvons découvrir l'aspect rassurant de la douleur, et ainsi en faire notre alliée. Kéhév, la douleur, la peine, la... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2009

QU'APPELLE-T-ON PENSER AUSCHWITZ ?

Le livre d'Ivan Segré, Qu'appelle-t-on penser Auschwitz ?, fera certainement date dans l'histoire de la pensée de langue française de ce début de 21è siècle. C'est un livre de philosophie important qui interroge "la singularité du crime nazi" sous le nom désormais connu d'Auschwitz. Il s'agit bien de s'interroger sur la singularité du crime et pas seulement sur le crime nazi. En quoi ce crime est-il singulier et qu'en est-il de la pensée de cette singularité et de la pensée après la singularité d'Auschwitz ? Telles sont... [Lire la suite]
Posté par melkisedek à 22:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]